Protection pour les spécialistes

Norafin Industries (Germany) GmbH

En visite chez Norafin Industries (Germany) GmbH, l’un des leaders mondiaux dans la production de non-tissés spéciaux. On y produit des non-tissés innovants, hydro-enchevêtrés et aiguilletés pour de nombreuses applications, qui nous entourent en tant que composants de haute qualité technique dans de nombreux domaines de notre vie. Ils protègent, filtrent, nettoient, climatisent, créent confort et sécurité. Des entreprises comme Norafin apportent donc une contribution importante à un environnement sain. Pour garantir cette haute qualité, les détecteurs de métaux sont une aide indispensable pour la protection des installations et l’assurance qualité.

Fondée en 1985, l’entreprise a depuis 1997 son siège social à Mildenau dans les monts Métallifères (Erzgebirge) et emploie 193 personnes sur son site, avec un chiffre d’affaires annuel de 36 millions d’euros l’année dernière. En 2018, la société a terminée la construction de son usine de fabrication à Mills River, en Caroline du Nord. Sur une surface de 7 000 m², 36 collaborateurs ont trouvé un nouvel emploi. Et ce n’est pas tout : L’implantation d’une usine de production en Amérique du Nord permettra à l’entreprise d’offrir un service encore meilleur à ses clients locaux, dont les fabricants de vêtements de protection, et d’étendre et de renforcer encore sa position sur le marché. Presque toutes les vestes de lutte contre l’incendie aux Etats-Unis contiennent déjà une barrière de protection résistante à la chaleur et à la flamme en tissu non tissé Norafin. « Lorsque les pompiers déploient et combattent des incendies, leurs combinaisons de protection contiennent souvent 2 à 3 couches de produit Norafin », explique André Lang, PDG de Norafin. Pour d’autres applications utilisées dans l’industrie, la médecine, les composites et la filtration, d’autres critères de qualité non moins exigeants s’appliquent. « Nous attendons de nos partenaires exactement ce que nos clients attendent de nous. C’est pourquoi nous ne travaillons qu’avec les meilleurs », souligne André Lang.

Dans le domaine de la détection de métaux, on fait confiance à la société Mesutronic Gerätebau GmbH de Kirchberg im Wald en Basse-Bavière. Avec ses détecteurs de métaux, elle est un leader dans l’industrie textile. Afin d’obtenir une fiabilité optimale du processus et de la qualité, des détecteurs à poutres et des détecteurs pour le convoyage pneumatique sont utilisés dans les différentes étapes du processus de production des non-tissés. Le fabricant utilise des fibres de base, synthétiques ou naturelles, qui sont produites selon sa propre recette et exemptes de toute contamination métallique.

Toutefois, lors de la transformation ultérieure, par exemple lors de la coupe de balles et de la production de non-tissés, on utilise des ouvre-fibres et des machines à carder comportant des outils métalliques. Si ces outils se brisent, non seulement ils peuvent avoir un effet négatif sur les propriétés du produit, mais ils peuvent aussi mettre en danger l’ensemble du processus de production. Norafin utilise donc dans le transport de fibres le détecteur de métaux Metron 05 Powerline, qui peut être inséré directement dans la conduite. Les métaux peuvent également générer des étincelles dans ces zones et ainsi déclencher un incendie. Les détecteurs de métaux et les détecteurs d’étincelles sont donc souvent intégrés ensemble dans les tuyauteries. L’utilisation au début de la production permet de minimiser l’entrée et la dissémination de contaminants métalliques dans le processus ultérieur, sans risquer le rejet des non-tissés finis.

Dans la suite du processus de production suivent l’aiguilletage et une étape de hydro-enchevêtrement extrêmement variable pour la spécialisation des non-tissés. Dans le cas de l’aiguilletage mécanique, les systèmes de production en aval sont généralement protégés par des détecteurs de métaux en forme de poutre. Les dommages aux installations dus à la casse de l’aiguille sont généralement très coûteux et il est presque impossible de compenser la perte de production en raison de la densité de production élevée.

Conformément au concept rigoureux d’assurance qualité de Norafin, les non-tissés passent à travers un détecteur segmenté à la fin du processus de fabrication avant d’être emballé. Ce système du type Metron 04 Profiline détecte de manière fiable les pièces métalliques les plus fines, telles que les pointes d’aiguilles cassées. Selon la version, la position du corps étranger peut être déterminée avec une précision de 300 ou 150 mm. Le système de détection peut fonctionner sans problème dans des conditions de processus variables avec des vitesses de production allant jusqu’à 2 m/s et des températures de produit allant jusqu’à 120°C.

Pour fabriquer des composants pour les équipements de protection, des housses stériles pour les salles d’opération dans les hôpitaux, des filtres à air ambiant, mais aussi des papiers-peints non-tissés améliorant le climat intérieur, il faut être fabricant dans le domaine haut de gamme du développement des non-tissés. L’effort élevé et les normes de qualité exceptionnelles qui sont caractéristiques de la production de Norafin lui ont valu le prix du meilleur produit dans la catégorie « Textiles industriels » lors des Future Textiles Awards organisés par le World Textile Information Network (WTiN) en 2017. Un facteur clé pour atteindre ces objectifs de qualité élevée est la sélection de fournisseurs qui partagent ces objectifs. Dans le domaine de la technologie de détection de métaux, Mesutronic est le partenaire de Norafin.