MESUTRONIC France SAS présent pour la première fois au salon CFIA à Rennes

Kirchberg/Rennes. Depuis 25 ans, la société MESUTRONIC Gerätebau GmbH est un des fournisseurs et des fabricants les plus demandés dans le domaine des détecteurs de métaux et de l´équipement radioscopique de contrôle. Elle compte plus de 35.000 systèmes installés dans le monde entier.

En janvier 2017, nous avons créé la filiale MESUTRONIC France SAS afin de servir plus rapidement nos clients et nos partenaires dans le domaine de la détection de corps étrangers. Notre filiale est dirigée par François Schellenbaum, qui bénéficie d´une expérience de plus de vingt ans au niveau du service et de la distribution des systèmes d´inspection.

Notre filiale MESUTRONIC France SAS sera déjà présente du 7 au 9 mars 2017 au salon CFIA à Rennes. Le plus grand salon professionnel pour l´emballage des aliments et pour l´industrie alimentaire constitue le point de rencontres et d´échanges le plus important de la branche. Dans le hall 2, sur le stand A 14, nous présenterons aux visiteurs du salon certains de nos meilleurs produits issus du portfolio de MESUTRONIC et destinés à l´industrie alimentaire.

Le public professionnel pourra entre autres découvrir sur le stand l´appareil radioscopique d´inspection easySCOPE. Ce détecteur de corps étrangers s´utilise pour le contrôle de qualité des produits emballés en diffusant des rayons X.

Un des autres produits vedettes du CFIA est le séparateur de métal QUICKTRON O7 RH HyQ Clean qui contrôle les aliments qui sont en vrac et en poudre. Le séparateur est conforme aux plus hautes exigences de l´industrie alimentaire en matière d´hygiène.

Nous aurons également sur place pour nos clients l´appareil idéal pour l´industrie de la viande. Le séparateur de métal MEATLINE 07 O contrôle les produits pâteux et liquides de la viande et s´installe sur un poussoir sous vide.

Nous nous réjouissions d´avance des nombreuses discussions techniques que nous pourrons avoir au sujet de la protection des unités de production et de la garantie de qualité des produits.

Première présence au salon ProSweets de Cologne

Kichberg i.W./Cologne.  Du 29 janvier au 2 février 2017, le salon ProSweets a de nouveau été le point de rencontre des fournisseurs de l´industrie des sucreries et des snacks. Il a été bien fréquenté, comptant 17.000 visiteurs professionnels venant de plus de 100 pays.

Pour la première fois, nous avons été présents au ProSweets à Cologne. Sur notre stand d´information, les visiteurs du salon ont pu mieux prendre conscience de la nécessité d´installer des systèmes contrôlant l´absence de corps étrangers lors des processus de production dans l´industrie des sucreries et des snacks. Nos spécialistes ont fourni des informations sur la diversité de nos produits dans le domaine alimentaire.

Le meilleur produit actuel de notre portfolio pour l´ industrie alimentaire est l´appareil radioscopique easySCOPE, servant à inspecter les produits alimentaires emballés ainsi que le « système autoTest ». Ce système de contrôle entièrement automatique aide l´utilisateur lors de la vérification avec son détecteur de métal. Le séparateur de métal QUICKTRON 07 HyQ Clean est l´appareil idéal pour contrôler les aliments qui sont en vrac et en poudre, comme par exemple le sucre et la farine, lors de leur production. Vous trouverez d´autres appareils MESUTRONIC sur le site   https://www.mesutronic.de/produits.

Vous pourrez prochainement découvrir « la détection métallique Made in Germany» du 4 au 10 mai 2017 lors du salon Interpack à Düsseldorf, dans le hall 11, sur le stand F75. Notre Filiale MESUTRONIC France SAS sera également présente du 7 au 9 mars 2017 au salon CFIA à Rennes.

Mesutronic se présente pour la première fois sur la ProSweets 2017

Du 29 janvier au 1er février, le salon ProSweets ouvre de nouveau ses portes à Cologne. Ce salon professionnel unique au monde en son genre, offre un éventail complet des fournisseurs de l’industrie de confiseries et de snacks et représente avec le salon pilote international ISM l’ensemble de la chaîne de valeur ajoutée de l’industrie.

Nous nous réjouissons de notre première participation à la ProSweets à Cologne. Sur le stand F32 du hall 10.1, nous informons le public professionnel du grand choix de systèmes pour le contrôle de
l’absence de corps étrangers, utilisés pour garantir la qualité des produits et la protection d’installations de production.

Les produits phares de notre portefeuille sont le système d’inspection par rayons X easySCOPE pour le contrôle de produits en emballage final et le système de vérification entièrement automatisé pour des détecteurs de métaux, « autoTEST-System ».

Notre équipe du salon se réjouit de votre visite à Cologne et s’attend avec plaisir à des discussions plus qu’intéressantes sur le thème « Metal Detection Made in Germany » de MESUTRONIC.

prosweets-logo

Vérification automatique du contrôle

L’« autoTEST » de Mesutronic vérifie la performance de détection des détecteurs de métaux dans la production de saucisses du groupe Wolf

(Par Josef König)

Aucune saucisse ne quitte la production de la grande boucherie Wolf de Schwandorf dans le Haut-Palatinat sans avoir été vérifiée par un détecteur de métaux. « AutoTEST », un système de Mesutronic Gerätebau GmbH (Kirchberg im Wald), vérifie la performance de détection de chaque contrôleur électronique de façon automatique, autonome et avec une sécurité de manipulation.

Il n’est plus possible de concevoir le système de gestion de la qualité des entreprises de transformation de la viande sans détecteurs de métaux comme les appareils Mesutronic des gammes METRON 07 CI et MEATLINE 07. Wolf transforme jusqu’à 600 tonnes de produit brut dans le siège de Schwadorf sous l’œil vigilant de détecteurs de métaux pour les saucisses crues et cuites et les spécialités de viandes et de grillades. La Metron CI vérifie sur une bande de convoyage à haut débit et précision maximale l’absence de contaminations courantes comme des clips métalliques ou des lames rompues égarés dans les produits finis. Avec un réglage optimal de l’appareil, les pièces métalliques d’une dimension de quelques millimètres sont détectables même si le produit est déjà emballé dans des barquettes en plastique ou sous film.

Test de fonctionnement obligatoire

Avec plus de 1300 collaborateurs, ce sont dans l’ensemble environ 65 millions de kilogrammes de charcuteries et saucisses qui sont produits dans les trois sites Wolf de Schwandorf, Schmölln et Nuremberg. Outre la commercialisation de la marque propre « Wolf », l’entreprise fournit de nombreux clients distributeurs allemands renommés du secteur discount et du commerce de détail. « La base de la production alimentaire est de toujours garantir la sécurité des produits et de satisfaire en permanence notre propre exigence de qualité », explique Bernhard Oeller, le directeur de Wolf. Pour satisfaire les exigences croissantes concernant la sécurité alimentaire, chez Wolf, les sources éventuelles de présence de corps étrangers sont identifiées et évaluées à des intervalles réguliers. Pour le groupe Wolf, l’objectif principal est d’éviter autant que possible la contamination par des substances étrangères.

Utilisation prouvée

Selon Oeller, l’utilisation de détecteurs de métaux offre aux producteurs alimentaires un potentiel de sécurité accru de minimiser le risque de substances étrangères comme le métal. Pour assurer une efficacité maximale et l’absence de défauts de fonctionnement, il est impératif que les détecteurs bénéficient d’un entretien régulier. Des vérifications régulières doivent déceler avec fiabilité et rapidité les défaillances et les pannes conformément à la norme International Food Standard (IFS). Par conséquent, il doit être possible de vérifier à tout moment via un système de vérification que le détecteur, utilisé avec les normes de sensibilité spécifiques, fonctionne correctement et qu’il détecte et évacue avec fiabilité les échantillons déterminés pour le produit respectif. À cet effet, tous les dispositifs d’avertissement et de signal supplémentaires doivent fonctionner et les systèmes de protection contre les défaillances installés doivent fonctionner correctement. « Afin de vérifier l’efficacité du détecteur de métaux, nous devions jusqu’à présent simuler manuellement une contamination indésirable », explique Julia Motzek de la direction du contrôle qualité chez Wolf. Pour ce faire, un produit avec une pièce de test était jusqu’à présent préparé et passé au détecteur.

Pièce de test simulée

Depuis le début de l’année 2016, un nouveau calcul du temps pour la vérification des détecteurs de métaux a été introduit chez Wolf. L’installation « auto-TEST » et son système électronique se trouvent selon le chef de produit Mesutronic Bernd Reiner dans un boîtier séparé à l’extérieur du détecteur de métaux. Avec la bobine de signal et un logiciel propre, elle constitue un système fermé. « Le détecteur de métaux n’a aucune influence sur le test », signale Reiner. Le système électronique est en mesure, avec l’aide de la bobine de signal, de modifier le champ électromagnétique disponible dans le détecteur comme le ferait une pièce de test de référence physique.  La modification de champ magnétique affiche également, selon Reiner, une tension dans les bobines réceptrices comme lors d’un test tangible.

Une sécurité maximale, des frais minimaux

Reiner décrit l’avantage du nouveau système comme suit : « le système de test entièrement automatique conçu pour le contrôle de performance assiste l’utilisateur dans son travail quotidien » « AutoTEST » ne remplace pas totalement le test de détecteur manuel, mais réduit sensiblement les intervalles de mesure. La « surveillance » électronique permettrait de soulager le personnel et d’économiser du temps de travail. Le nombre de tests manuels est réduit jusqu’à une valeur minimale plancher tandis que la sécurité de processus et la qualité de produit sont surveillées de façon optimale. Dans l’idéal, les contrôles ne sont effectués plus qu’une fois par jour de production avec une pièce de test physique. Le « principe du double contrôle » reste cependant respecté : « L’homme, en tant que dernière instance, garde toujours un œil sur le système de surveillance électronique », déclare le chef de produit Mesutronic.

Traçable, vérifiable et cohérent

Selon Reiner, l’introduction permanente et répétée d’une pièce de test dans le produit à vérifier constitue l’enjeu principal dans le processus de validation. « autoTEST » génèrera de ce fait toujours, quel que soit le nombre de passages, le signal de corps de test au même endroit du produit et inscrira au rapport tous les résultats « noir sur blanc ».

Selon Reiner, rien ne peut remplacer le savoir interne à l’entreprise lors du test du détecteur. Ainsi, selon les normes, dans le scénario Worst-Case (pire cas), les types de contamination les plus difficiles doivent aussi être testés. De même, le test doit être effectué dans la position avec la sensibilité la plus faible (au centre de l’ouverture de la bobine de recherche). « autoTEST génère à chaque traversée un signal identique et est ainsi exactement reproductible. » Le système de contrôle est une des innovations les plus récentes de  la société Mesutronic Gerätebau GmbH (www.mesutronic.de) sise à Kirchberg im Wald (district de. Regen) en Basse Bavière, qui fait partie des développeurs et des fabricants leaders dans le monde de systèmes innovants de détection de corps étrangers. Avec 155 collaborateurs, Mesutronic a réalisé en 2015 un chiffre d’affaires de 16,4 millions d’euros.

Priorité à la protection du consommateur

Chez le groupe Wolf, la priorité est la protection du consommateur mais également la protection de ses propres installations contre l’endommagement par des corps étrangers métalliques. En règle générale, des dispositifs de surveillance tels que des détecteurs de métaux sont installés à des points névralgiques déterminés, ce qu’on appelle « Critical Control Points » abrégés en CCP explique le Directeur général Bernhard Oeller. Pour empêcher la pénétration de corps étrangers métalliques dès le début de la chaîne de traitement, l’assurance qualité de Wolf met déjà en œuvre des détecteurs de métaux dès la mise à disposition des ingrédients de viande et de saucisse. Partout où l’homme se trouve confronté à ses limites pour le contrôle qualité, par exemple dans les étapes de traitement avancées comme le  décollement de la viande, le désossage ou la découpe de la viande, des appareils MESUTRONIC  sont là pour assister la détection de pièces métalliques indésirables. Il est ainsi exclu avec le plus grand soin possible que des impuretés telles que des pointes de couteau cassées, des maillons de gants en chaîne ou aussi de petites pièces de machines ne pénètrent dans les produits finis – la sécurité des consommateurs finaux revêtant en dernier lieu la priorité maximale.

Documentation des résultats de test

Les normes de certification imposent de documenter tous les résultats des tests effectués sans en omettre. Il peut ainsi être prouvé à tout moment que toutes les exigences de la procédure de contrôle ont été  respectées. « Si un seul contrôle de vérification, voire seulement un partie d’un contrôle, échoue, il est impératif de tout d’abord en examiner la cause et de la résoudre », indique Matthias Seeger, collaborateur de Wold dans la gestion des processus. Les détails relatifs au défaut ou les mesures de correction doivent être consignés comme partie intégrante des enregistrements du test. « La production est à l’arrêt si le test n’est pas positif en totalité. »

Avec MESUTRONIC sur le salon FachPack 2016 à Nuremberg

Plus de 1.500 exposants présentent pendant trois jours, à partir du 27.09, des machines et du matériel pour la technique d‘emballage. En notre qualité de précuseurs dans ce domaine, nous présentons également  des systèmes variés pour le contrôle de corps étranger dans le hall 4 /stand 342.

Nos scanners à rayons X easySCOPE sont naturellement de la partie.  Ils sont essentiellement mis en œuvre pour le contrôle qualité de produits emballés et convainquent par leur utilisation extrêmement simple. De plus, ils sont assortis d’un rapport qualité-prestations remarquable pour un système de classe moyenne haute. Les novices en matière de technique de rayons X trouvent avec lui que l’entrée dans le monde de la technique  étendue de contrôle des corps étrangers est « easy ».

Dans le domaine de la technique de recherche de métaux, le système autoTEST est notre point fort sur le salon. Il contribue à réduire de manière extrême le travail manuel pour le contrôle de puissance des détecteurs de métaux de manière indépendante, compréhensible et précise.

De nombreux autres produits exposés, et naturellement notre équipe d’experts, se réjouissent des nombreux visiteurs de la branche à Nuremberg. Visitez-nous dans le hall 4 / stand 342 et découvrez vous-aussi la « Metal Detection made in Germany ».

 

Mesutronic avec le nouvel appareil à rayons X « easySCOPE » sur le salon IFFA 2016

Kirchberg/Francfort sur le Main. Jeudi 12.05.2016, le salon majeur international pour le traitement de la viande IFFA a fermé ses portes à Francfort sur le Main. Plus de 63.000 visiteurs venant de 143 pays se sont informés sur les nouveautés de la branche.

En « fin de ligne », l’assurance qualité des produits déjà emballés est un thème important dans le domaine du traitement de la viande. La société Mesutronic Gerätebau GmbH a présenté son nouvel appareil à rayons X pour ce secteur : « easySCOPE » pour la détection d’impuretés métalliques et non-métalliques comme par ex. le plastique, les cailloux ou le verre. Les visiteurs sur le stand Mesutronic ont été particulièrement impressionnés par la construction compacte, la conception hygiénique ainsi que l’utilisation extrêmement intuitive de l’appareil. Le scanner à rayons X est également parfaitement adapté aux néophytes qui se lancent dans le thème du contrôle de corps étrangers par technique à rayons X.

Un autre point fort du stand Mesutronic était le système de contrôle – autoTEST. Le système de test totalement automatique conçu pour le contrôle de performances assiste l’utilisateur pour le travail quotidien. Il permet ainsi d’économiser temps et argent en réduisant les interventions du personnel et garantit une sécurité de processus maximale tout en assurant la qualité du produit.

Le constructeur d’appareils de Basse-Bavière a été très satisfait  par l’affluence des visiteurs professionnels. Il a été possible d’atteindre une augmentation de 20 pourcents des contacts nationaux et internationaux par rapport à l’édition précédente du salon. Il en avait résulté de nombreux nouveaux projets dans le domaine de l’industrie de  traitement de la viande.

Vous pourrez de nouveau découvrir l’appareil à rayons X « easySCOPE »  sur le salon FachPack 2016 à Nuremberg, hall 4, stand 342, ainsi que d’autres systèmes de détection des métaux de Mesutronic.